10 Juin 2014 – Big Data et analyse des structures socio-spatiales – ENS


Séminaire

« Big data et analyse des structures socio-spatiales urbaines »

Le 10 juin 2014 de 14h à 18h

ENS de Lyon – Site Descartes (1er étage, salle F120)

Programme

14h00-14h15

Accueil des participants

14h15-14h30 Présentation de la journée Eric Verdeil – Elvan Arik
14h30-15h45

« Annuaires, Histoire sociale, Spatial Humanities » Jean-Luc Pinol (ENS Lyon)

« Les bottins comme source d’histoire pour Istanbul : enjeux matériels, de méthode et de traitement ». Murat Güvenç (Sehir University Istanbul, prof. Invité INSA de Lyon/ EVS)

Discussion : Stéphane Frioux (Lahra)

15h45-17h00

L’intégration de sources historiques hétérogènes à un modèle de reconstitution d’anciens territoires industriels : enjeux et problèmes méthodologiques » – discussion dans le cadre du projet ALARIC (Clémentine Périnaud)

17h00-17h30

Enquête ménage, consommation énergétique et structuration urbaine. Présentation d’un aspect du projet POUDEV (E. Arik / M. Güvenç

Discussion : Thierry Joliveau/Hélène Matthian (UMR 5600)


Intervenants :

Murat Güvenç, professeur des universités, Université Sehir, Istanbul

Jean-Luc Pinol, professeur des universités, ENS de Lyon (Projet Adonis)

Eric Verdeil, professeur des universités, CNRS, Lyon

Elvan Arik, doctorant IMU, INSA de Lyon

Clémentine Périnaud, doctorante IMU, Université Jean-Monnet, Saint-Etienne

Leurs présentations seront discutées par :

 Thierry Joliveau, professeur des universités, UMR 5600, Lyon

 Stephane Frioux, Maitre de conférences, CNRS, Lyon

 Hélène Mathian, ingénieure de recherche, UMR 5600-pôle ISIG, Lyon


Résumé du séminaire :

L’un des enjeux émergents de la recherche urbaine concerne l’exploitation des big data : à l’articulation de problématiques pluridisciplinaires faisant travailler ensemble informaticiens, statisticiens, spécialistes de la morphologie socio-spatiales et gestionnaires urbaines, il s’agit de réfléchir sur les gisements de données existantes, sur leur traitement et leur exploitation au service de la compréhension critique du fonctionnement urbain actuel.

 Le séminaire que nous organisons vise à présenter et à discuter diverses méthodologies de constitution de corpus de données urbaines à partir de sources hétéroclites. Il s’agit ici d’exploiter des données variées, de nature statistiques mais aussi des listes administratives, des annuaires, etc. Autrement dit, l’enjeu de la présentation concerne autant les étapes de préparation des données, sur le plan matériel et sur le plan documentaire, que les étapes de traitement statistique et de visualisation.

 Un autre enjeu du séminaire est aussi de voir comment utiliser ces méthodes pour faire une géographie ou une sociologie des villes et pays émergents, voire en développement, alors que les méthodes habituellement mises en avant pour ce type d’exercice, très innovantes et basées sur des données issues des nouvelles technologies, ont tendance à ne couvrir que les pays les plus avancés.

 Cette réflexion passe aussi par une réflexion sur la numérisation de données d’archives, et non pas seulement de données numériques natives (telles que les données de localisation des appareils mobiles). En ce sens, le séminaire présentera des contributions basées sur des recherches historiques, en insistant sur les leçons qu’elles apportent pour les autres disciplines.


Crédit image : Big Data’s definition illustrated with texts, by Camelia.boban


Une réflexion au sujet de « 10 Juin 2014 – Big Data et analyse des structures socio-spatiales – ENS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *