Archives de catégorie : Ateliers Expérimentaux

Cinquième saison des Ateliers Expérimentaux (2017-2018)

La cinquième saison des Ateliers Expérimentaux (2017-2018) s’amorce :

Dans le cadre de la structure IMUalpha, les Ateliers Expérimentaux ont pour ambition de questionner l’urbain en mobilisant une pluralité d’approches scientifiques de manière transversale. Ils ont pour vocation de constituer un espace de réflexion et de discussion collective sur les questions urbaines en sciences humaines et sociales, en sciences exactes et sciences de l’ingénieur, afin de réfléchir aux conditions de la production de savoirs sur l’urbain.

  • Proposer une séance : Le programme commence à se finaliser (le vélo en ville, la métropolisation, l’agriculture urbaine ; le tourisme urbain, etc.), mais il reste toujours des possibilités d’organiser des séances supplémentaire. Si vous avez une petite idée, n’hésitez pas à nous contacter !
  • Assister/participer aux séances : Par ailleurs, les Ateliers Expérimentaux sont (aussi !) une formation doctorale reconnue par l’université de Lyon : vous trouverez ci-dessous les modalités de validation et d’inscription.

Au plaisir de vous y retrouver pour cette cinquième année,

L’équipe d’IMUalpha

Atelier expérimental – Réinvestissement des Marges – 19/06/2017 – Compte Rendu

Présentation de la séance

Concept à la croisée des sciences humaines, la marge nous apparaît d’abord dans le flou de sa définition : elle n’est en effet ni la périphérie ni la banlieue, ni l’arrière-pays ni la friche, tout en renvoyant pourtant à chacune de ces notions. Tout au plus peut-on dire, dans une première approximation, que la marge engage l’existence d’un système (spatial, moral, politique, économique) par rapport auquel elle diffère, rapprochant ainsi différents espaces à la fois au cœur et à l’extérieur de la ville. Comme le note Brigitte Prost (« Marge et dynamique territoriale », Géocarrefour, vol.79/2, 2004), la marge nous invite ainsi à une « géographie du négatif » dans laquelle l’analyse du système territorial passe moins par l’analyse de ses normes que par la prise en considération des « dysfonctionnements » que la marge trahit.

Les villes industrielles contemporaines : processus de transformation et nouveaux imaginaires urbains

Le quatrième atelier expérimental IMUalpha de l’année 2017 sera consacré aux villes industrielles contemporaines.


Présentation :

L’objet « ville industrielle » décrit une réalité absente des recherches actuelles : les villes ne seraient plus que postindustrielles ou plus sûrement hyper-industrielles, dans le sens décrit par Pierre Veltz (La société hyper- industrielle : le nouveau capitalisme productif, 2017). Aujourd’hui, les lieux et les manifestations de l’industrie sont plus diffus, recoupant à la fois les secteurs industriels traditionnels mais également des secteurs émergents pour lesquels la distinction entre production de biens et de services apparaît plus ténue.

Cet atelier souhaite rendre visible et interroger un processus d’urbanisation proprement industriel, dans le sens de la formation contemporaine de villes spécialisées dans les activités productives pour lesquelles le paysage urbain est dominé par l’espace des usines.

Autour de la présentation de trois études de cas, l’enjeu de cet atelier est de pouvoir croiser des regards différents sur ce processus, depuis les transformations de l’économie des villes industrielles jusqu’aux imaginaires urbains associés. Continuer la lecture de Les villes industrielles contemporaines : processus de transformation et nouveaux imaginaires urbains