Archives par mot-clé : atelier expérimental

Atelier expérimental Penser la matérialité des déchets

Gramacho_6

Penser la matérialité des déchets

Mercredi 13 mai 2015 – 14h

ENS de Lyon – salle F001 – 15, parvis René Descartes, Lyon 7e

Revers du système productif, les déchets sont omniprésents dans nos sociétés. Les quantités qu’ils représentent en font un objet visible et un enjeu de taille. Cependant, les « déchets » sont des objets ou matières d’une grande diversité, qui n’ont pour point commun que leur statut, celui de bien dépourvu d’usage pour son détenteur. La confrontation d’études portant sur différents types de déchets – ménagers ou d’équipements électriques et électroniques par exemple – met en évidence la nécessité de prendre en compte leur matérialité, quelle que soit la discipline d’étude : en effet, quels enjeux représentent les caractéristiques des déchets, leur composition, leur aspect, leur taille ou leur poids ? Peut-on finalement considérer la question des déchets sans s’intéresser à leur matérialité ? Dans les différentes études mobilisées pour cet atelier, qu’apporte de penser la dimension physique et concrète des déchets ?

Continuer la lecture de Atelier expérimental Penser la matérialité des déchets

Compte-rendu Atelier Expérimental IMUalpha REHAL – 27 mars 2015

Affiche AEX MODELE 27 mars 2 copy

Compte-rendu  Atelier Expérimental IMUalpha

Offre et demande de logement, quels ajustements?

Organisé en collaboration avec le REHAL, le 27 mars 2015

Plus d’information sur le Réseau Français « Recherche Habitat Logement » : http://rehal.fr/?q=node/23

Parler d’offre et de demande de logement suggère que le rapprochement entre les deux s’analyse en termes d’équilibre de marché, de quantités échangées et de prix (loyer ou prix de vente). Or les mécanismes en jeu ne se réduisent pas à cette logique. La multiplicité des déterminants et des arbitrages qui conduisent à la construction des choix résidentiels rend caduque toute tentative de description mécanique des ajustements. Par ailleurs, l’offre et la demande se forment le plus souvent en référence l’une à l’autre, que ce soit par la délimitation du champ des possibles (et du souhaitable) du côté de ceux qui recherchent un logement, ou par la façon dont les pratiques des concepteurs, des constructeurs ou des simples vendeurs tentent d’anticiper et d’appréhender la demande. Enfin, le marché du logement est marqué par un manque de transparence et des incertitudes qui soulèvent la question des conditions de possibilité de l’échange et des dispositifs visant à assurer la rencontre entre l’offre et la demande. Se situant du côté des offreurs, des demandeurs ou à l’articulation entre les deux, les communications à cette séance de séminaire visent à explorer les modalités de rencontre entre l’offre et la demande.

Vous trouverez dans le lien suivant un Compte-Rendu de l’Atelier.

CR-AE27mars_REHAL

Les intervenants :

Lina Raad (Géographie Cités) « Choix résidentiels des classes moyennes en banlieue rouge. »

Anne-Laure Jourdheuil (CRH-LAVUE) « La présentation de la mixité sociale d’une opération immobilière dans les bulles de vente »

Thomas Sigaud (Centre d’études sur l’emploi) « Les mobilités résidentielles à l’épreuve du marché: dispositifs et intermédiaires »

Discutant : Loïc Bonneval

Contact-organisation : loic.bonneval@univ-lyon2.fr

 

 

Interdisciplinarité et Usages de l’énergie dans le secteur résidentiel – 29 Avril 2015

Interdisciplinarité et usages de l'énergie dans le secteur résidentiel

 Atelier Expérimental IMUalpha – Second Cycle

Interdisciplinarité et usages de l’énergie

Retours critiques sur quelques modes de régulation des pratiques de consommation énergétique dans le secteur résidentiel

29 Avril 2015 – 14h-17h

ENS – Salle F113 – Site Descartes

15 Parvis René Descartes – Lyon

Séance proposée par :

ARIK Elvan, Urbanisme, Environnement-Ville-Société (UMR EVS 5600)

GRANIER Benoit, Science Politique, Institut d’Asie Orientale (UMR IAO 5062)

LEPRETRE Nicolas, Science Politique, Institut d’Asie Orientale (UMR IAO 5062)

NAVEROS MESA Ibán, Science de l’Ingénieur, Centre d’Energétique et de Thermique de Lyon (UMR CETHIL 5008)

Continuer la lecture de Interdisciplinarité et Usages de l’énergie dans le secteur résidentiel – 29 Avril 2015

Atelier Expérimental – Offre et demande de logement – quels ajustements? – 27/03/2015 – ENS de Lyon

Affiche AEX MODELE 27 mars 2 copy

Offre et demande de logements : Quels ajustements ?

27 mars 2015

9h30 – 13h

ENS de Lyon

15 Parvis René Descartes Lyon 7e

– Salle R01

Réseau Recherche Habitat Logement

Atelier : acteurs des marchés du logement

Co-organisé avec IMU Alpha

Offre et demande de logement, quels ajustements ?

Parler d’offre et de demande de logement suggère que le rapprochement entre les deux s’analyse en termes d’équilibre de marché, de quantités échangées et de prix (loyer ou prix de vente). Or les mécanismes en jeu ne se réduisent pas à cette logique. La multiplicité des déterminants et des arbitrages qui conduisent à la construction des choix résidentiels rend caduque toute tentative de description mécanique des ajustements. Par ailleurs, l’offre et la demande se forment le plus souvent en référence l’une à l’autre, que ce soit par la délimitation du champ des possibles (et du souhaitable) du côté de ceux qui recherchent un logement, ou par la façon dont les pratiques des concepteurs, des constructeurs ou des simples vendeurs tentent d’anticiper et d’appréhender la demande. Enfin, le marché du logement est marqué par un manque de transparence et des incertitudes qui soulèvent la question des conditions de possibilité de l’échange et des dispositifs visant à assurer la rencontre entre l’offre et la demande. Se situant du côté des offreurs, des demandeurs ou à l’articulation entre les deux, les communications à cette séance de séminaire visent à explorer les modalités de rencontre entre l’offre et la demande.

Communications

Lina Raad (Géographie Cités) « Choix résidentiels des classes moyennes en banlieue rouge. »

Anne-Laure Jourdheuil (CRH-LAVUE) « La présentation de la mixité sociale d’une opération immobilière dans les bulles de vente »

Thomas Sigaud (Centre d’études sur l’emploi) « Les mobilités résidentielles à l’épreuve du marché: dispositifs et intermédiaires »

Discutant : Loïc Bonneval

Contact-organisation : loic.bonneval@univ-lyon2.fr

Compte-rendu – Penser les circulations animales en milieu urbain

Compte-rendu  Atelier Expérimental IMUalpha

« Penser les circulations animales en milieu urbain »

13 février 2015

14 h – 17 h – ENS

De plus en plus de travaux abordent la thématique de la nature en ville. Mais moins prennent pour objet la question de l’animal en ville, et moins encore l’abordent sous l’angle de la mobilité. L’objectif de cet atelier est de penser la question des circulations animales en ville ; il s’agira de lister et de discuter les problèmes posés par la mobilité des animaux, en termes sanitaires, scientifiques et politiques. D’un point de vue sanitaire, on évoquera les pathogènes associés à la présence animale ; d’un point de vue scientifique, on questionnera les manières de rendre compte de la circulation animale ; d’un point de vue politique, on discutera les difficultés et problèmes liés à la gestion des circulations animales.

Vous trouverez dans le lien suivant un Compte-Rendu de l’Atelier.

Compte Rendu rédigé par Clémentine Périnaud – Circulations animales

Les intervenants :

Romain Marti (Microbiologie, LEM) : « Animaux en ville, quel impact sanitaire pour l’écosystème urbain ? »

Emilie Edelblutte (Géographie, EVS) : « Les léopards du parc National Sanjay Gandhi et leur relation spatiale à la mégapole de Mumbai en Inde »

Coralie Mounet (Géographie/Sociologie, PACTE) : « Animaux sauvages en ville »

Discussion : Nathalie Blanc (Géographie – LADYSS – CNRS)

Contact organisation : Jérôme Michalon (Centre Max Weber) jerome.michalon@gmail.com

Penser les circulations animales en milieu urbain – 13 Février

Affiche AEX Animal

« Penser les circulations animales en milieu urbain »

 

Atelier Expérimental IMUalpha – 13 février 2015 – 14 h – 17 h -ENS – IFE – Salle de Conférences – 19 allée de Fontenay -Lyon

 

De plus en plus de travaux abordent la thématique de la nature en ville. Mais moins prennent pour objet la question de l’animal en ville, et moins encore l’abordent sous l’angle de la mobilité.

L’objectif de cet atelier est de penser la question des circulations animales en ville ; il s’agira de lister et de discuter les problèmes posés par la mobilité des animaux, en termes sanitaires, scientifiques et politiques. D’un point de vue sanitaire, on évoquera les pathogènes associés à la présence animale ; d’un point de vue scientifique, on questionnera les manières de rendre compte de la circulation animale ; d’un point de vue politique, on discutera les difficultés et problèmes liés à la gestion des circulations animales.

Cet atelier proposera des interventions de :

Romain Marti (Microbiologie, LEM) : « Animaux en ville, quel impact sanitaire pour l’écosystème  urbain ? »

Emilie Edelblutte (Géographie, EVS) : « Les léopards du parc National Sanjay Gandhi et leur relation spatiale à la mégapole de Mumbai en Inde »

Coralie Mounet (Géographie/Sociologie, PACTE) : « Animaux sauvages en ville »

Discussion : Nathalie Blanc (Géographie – LADYSS – CNRS)

 

Contact organisation : Jérôme Michalon (Centre Max Weber) jerome.michalon@gmail.com

Les Ateliers expérimentaux sont reconnus comme formation doctorale (Université de Lyon)

Les Ateliers Expérimentaux ont été conçus comme un dispositif d’auto-formation pour les doctorants et jeunes chercheurs d’IMUalpha, dans le contexte spécifique de la pluralité scientifique. Ce projet réclame des doctorants un investissement beaucoup plus important que la participation à un séminaire de recherche classique. L’Université de Lyon reconnaît l’implication des doctorants dans ce projet puisqu’il est devenu une formation doctorale UDL depuis 2015.

Continuer la lecture de Les Ateliers expérimentaux sont reconnus comme formation doctorale (Université de Lyon)

Le vécu de l’urbain – Compte-rendu de l’Atelier expérimental

Dans le cadre du quatrième Atelier Expérimental organisé par la  coopérative de recherche IMUalpha, le thème proposé fut de celui du Vécu de l’Urbain.

Ce compte rendu a été réalisé par Romain Sauzet.

PLAN du compte rendu :


Les présentations

Vous trouverez davantage d’éléments sur  les différentes présentations en cliquant sur le titre de chacune d’entre elles.

Après une ouverture générale de l’après-midi et une présentation ses objectifs par Romain Sauzet, Aksel Kozan amorça l’Atelier Expérimental par une communication intitulée :  « La ville entre « fabrique du corps » et « illumination profane », en proposant, à partir des travaux de Georg Simmel et de Walter Benjamin, une étude historique de la manière dont les corps vivent l’urbain à partir de la fin du XIXème siècle. Pour ce faire, il a évoqué la ville comme le lieu de la synchronisation et de la rationalisation des usages corporels (notamment via la généralisation d’un temps homogénéisé), et celui de l’expérience du choc et des stimuli. Face à cette intensité qui soumet en saturant les corps dans l’espace urbain, l’humain peut cependant travailler ce vécu, via différentes réactions, minoritaires, mais possibles : « l’illumination profane » de Benjamin, afin de retrouver de l’étrangeté dans l’urbain, que ce soit par la flânerie ou de manière plus active, par la psycho-géographie (Debord).

Continuer la lecture de Le vécu de l’urbain – Compte-rendu de l’Atelier expérimental

Le vécu de l’urbain – 3 octobre 2014 – 14h Salle CH 206 – 18 rue Chevreul 69007 Lyon (2ème étage)

Le vécu de l’urbain

Le 3 octobre 2014 – 14h

Salle CH 206 – 18 rue Chevreul 69007 Lyon (2ème étage)

http://www.univ-lyon3.fr/fr/presentation/localisations/site-des-quais/

41.jpg508513085

Programme

14h : Accueil et présentation des ateliers expérimentaux 

14h15 – 16h00 : Exposés des participants 

Anna Caterina Dalmasso – Doctorante en Philosophie (Lyon 3 et Università degli Studi di Milano)

Pascal Ferren – Chargé de Mission au pOlau (Pôle des Arts Urbains)

Aksel Kozan – Doctorant en Histoire  (Science-Po Paris).

16h00 – 17h30: Débat

Avec Florent Chevreau – Urbaniste à l’EPA de Saint Étienne

Continuer la lecture de Le vécu de l’urbain – 3 octobre 2014 – 14h Salle CH 206 – 18 rue Chevreul 69007 Lyon (2ème étage)

Compte-rendu atelier expérimental : Villes attractive, villes compétitive

Dans le cadre du troisième Atelier Expérimental organisé par la coopérative de recherche IMU alpha, le thème proposé fut de celui de l’attractivité et de la compétitivités de villes.

Ce compte rendu a été réalisé par Romain Sauzet, Claire Revol et Fabien Mazenod.

Conférence de Patrizia Ingallina (Professeur – Université de Lille) : Attractivité, consommation, marketing territorial :

 

Patrizia Ingallina est professeur en urbanisme à Paris IV, spécialiste du projet urbain. Elle travaille sur l’attractivité des territoires en contexte de métropolisation. Ses domaines de recherches actuels sont au croisement de l’économie, de la géographie et de l’urbanisme, et se préoccupent de la territorialisation de l’économie de la connaissance.

Continuer la lecture de Compte-rendu atelier expérimental : Villes attractive, villes compétitive

Atelier expérimental – Ville attractive, ville compétitive

Affiche – Ville attractive, ville compétitive? – Atelier Expérimental

A E - Ville

Dans le cadre des Ateliers Expérimentaux d’IMUalpha, nous vous invitons à une après-midi Ville attractive, ville compétitive?
le 8 avril 2014 de 13h30 à 17h30 en salle R253 (ENS-LSH – Parvis René Descartes – métro Debourg).

  • Inscription : Les inscriptions ne sont pas nécessaires pour cet atelier.

  • Programme :
  • 13h30 à 14h30 : Conférence de Patrizia Ingallina (PR – Université de Lille) :  « L’attractivité des villes: entre matérialité et immatériel » 

P. Ingallina est professeur en urbanisme à Paris IV, spécialiste du projet urbain. Elle travaille sur l’attractivité des territoires en contexte de métropolisation. Ses domaines de recherches actuels sont au croisement de l’économie, de la géographie et de l’urbanisme,  et se préoccupent de  la territorialisation de l’économie de la connaissance.
Son propos introduira la distinction entre compétitivité et attractivité et portera sur la fabrication et la valorisation de l’attractivité urbaine, ses composantes et ses valeurs. Le projet urbain, défini comme un objet contractuel complexe établit une démarche de construction de la ville. Il amène à s’interroger sur les acteurs urbains et leurs stratégies. Celles-ci ne sont plus uniquement fondées sur la promotion de produits matériels, mais aussi sur la diffusion d’une idéologie de la connaissance incluant le patrimoine comme élément de différenciation métropolitaine.  
  • 14h30-15h15 Discussion et pause
  • 15h15 -17h30 : Atelier Expérimental « Villes compétitives: discours, enjeux, idéologie »

    •  Interventions :

    • Pierre Ageron (géographe – EVS) L’accessibilité aux plates-formes aéroportuaires comme enjeu dans la compétition inter-métropolitaine. Les stratégies des villes européennes et des villes d’Asie Orientale

    • Sarah Russeil (Sciences Politiques – chercheur associée à RIVES) Lyon et les réseaux de villes

    • Sébastien Gardon (socio-historien -TRIANGLE) L’émergence de l’image internationale de Lyon XIXe-XXe à partir de l’analyse de l’exposition « Lyon Centre du monde » au Musée Gadagne jusqu’au 27/4

    •  Discutant : Fabrice Bardet (PR sciences politiques – RIVES). Fabrice Bardet est spécialiste de l’analyse des politiques de la quantification dans les secteurs d’action liés à l’aménagement des territoires : développement économique, transports, habitat social, construction durable.