Quels critères pour la « qualité urbaine »? Le 16 janvier 2014 en F08 (ENS-LSH)

essai affiche 3

 

  • Programme :

14h : Accueil

14h15-15h-15 : Conférence de Alessandra Capanna (Architecture, QART, La Sapienza):  « La Carte de Qualité du nouveau Plan Régulateur de Rome. Dépasser la concept de contrainte pour la qualité urbaine »

Alessandra Capanna est une architecte italienne, docteur de l’Université La Sapienza de Rome. Après avoir longuement étudié les liens entre compositions architecturales et musicales, notamment avec les oeuvres de Le Corbusier et de Xenakis, Alessandra Capanna a participé avec la municipalité de Rome au développement de la « Carte de la qualité urbaine » intégrée au dernier plan d’urbanisme de la ville. Elle enseigne à la Faculté d’Architecture de La Sapienza.

Résumé
La Carta per la Qualità est un document cartographique pour la gestion du Nouveau Plan Régulateur de Rome.
Il ne s’agit pas d’un document strictement règlementaire et prescriptif (imposant des contraintes et des dispositions), mais d’un document qui fournit des critères, des indications et des règles de comportement pour la réalisation des projets de construction dans la ville. A partir de l’exigence de qualité de la part de la collectivité, la Carte a comme objectif le respect de la qualité diffuse, déjà présente sur le territoire, qu’il faut valoriser avec des projets urbains et architecturaux.
La Carte pour la Qualité (CpQ) est un guide, un instrument dynamique destiné à être mise à jour continuellement. Elle est construite comme un système d’information géographique (SIG) dans lequel confluent les nombreuses œuvres (objets) de qualité du territoire communal. Bâtiments historiques, zones archéologiques, architectures modernes et contemporaines composent une carte géo-référencée. Pour la ville contemporaine elle a été élaborée par un groupe d’architectes réunis dans le Laboratoire QART (acronyme pour : Qualité ARchitecture Territoire) : c’est un laboratoire de recherche de la Faculté d’Architecture de Rome « La Sapienza » pour l’étude de la Rome Contemporaine, qui traite des questions liées à la ville avec un attention particulière aux questions de maitrise d’œuvre.
Le nouveau plan régulateur de Rome adopte ce nouvel outil – le CpQ – afin de poursuivre l’objectif de qualité urbaine à partir de la connaissance de l’existant dont l’étude et le catalogage des édifices récents des tissus urbains périphériques, auxquels la loi de protection du patrimoine historique ne sera probablement jamais appliquée.

15h30-16h Pause café

16h-18h Atelier Expérimental : Quels critères pour la « qualité urbaine »?

La « qualité urbaine » est une notion largement utilisée par les collectivités locales. Pourtant sa substance semble floue. Qu’est ce que la « qualité urbaine » pour les praticiens de la ville? Comment est-elle définie par les chercheurs en sciences sociales ? La combinaison des réflexions de chaque discipline est nécessaire à l’analyse et à l’application de cette notion complexe. Ceci mobilise toutes les sciences sociales, l’architecture, l’ingénierie.

Avec les interventions de Fabien Mazenod (Géographie -EVS) Nicolas Chausson (PACTE-Agence d’Urbanisme de Lyon -CIFRE) et Claire Revol (Philosophie – Irphil).

Discutant:Guillaume Faburel (PR Urbanisme, Triangle)

Contact: fabien.mazenod@gmail.com 0647602280

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.