« A drop in a bucket » : la marginalisation du logement social dans une shrinking city. Le cas de Detroit.

Séance commune :

Séminaire Grands Ensembles – Séminaire Les Chantiers de la recherche urbaine 

 

« A drop in a bucket »: la marginalisation du logement social dans une shrinking city. Le cas de Detroit

Présentation d’Henri Briche (sociologue, Université de Saint-Etienne)
Discuté par Camille Hamidi (politiste, Université Lyon 2)

16 avril 2014 14h-16h ENS Lyon, site Descartes, salle F120


 

Résumé de la présentation :

Tout prédestinait la ville de Detroit à avoir l’un des parcs sociaux les plus développés des Etats-Unis : la forte proportion d’Africains-Américains et de ménages ouvriers, la forte croissance du secteur public, l’importance du rôle des syndicats ou même le leadership politique dévoué à la cause noire américaine et progressiste. Or, aujourd’hui, la ville compte moins d’1% de logements sociaux : comment expliquer une telle absence du public housing à Detroit ? L’une des pistes que nous explorons ici est celle de l’accumulation pendant plus d’un demi-siècle de facteurs propres à une shrinking city : ségrégation raciale, désindustrialisation massive, crises économiques et institutionnelles récentes. La combinaison de ces contraintes expliquerait ainsi la marginalisation du logement social à Detroit.

Contact: raphael.fretigny[at]hotmail.fr

Support Communication 16 Avril Briche Detroit


Crédit image de une : Barbara Eckstein, Aerial View of Downtown Detroit

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.