Atelier expérimental Penser la matérialité des déchets

Gramacho_6

Penser la matérialité des déchets

Mercredi 13 mai 2015 – 14h

ENS de Lyon – salle F001 – 15, parvis René Descartes, Lyon 7e

Revers du système productif, les déchets sont omniprésents dans nos sociétés. Les quantités qu’ils représentent en font un objet visible et un enjeu de taille. Cependant, les « déchets » sont des objets ou matières d’une grande diversité, qui n’ont pour point commun que leur statut, celui de bien dépourvu d’usage pour son détenteur. La confrontation d’études portant sur différents types de déchets – ménagers ou d’équipements électriques et électroniques par exemple – met en évidence la nécessité de prendre en compte leur matérialité, quelle que soit la discipline d’étude : en effet, quels enjeux représentent les caractéristiques des déchets, leur composition, leur aspect, leur taille ou leur poids ? Peut-on finalement considérer la question des déchets sans s’intéresser à leur matérialité ? Dans les différentes études mobilisées pour cet atelier, qu’apporte de penser la dimension physique et concrète des déchets ?

Leïla Boudra, doctorante en ergonomie (Université Lyon 2 – CREA) : « Les interactions travail-déchets pour les opérateurs des centres de tri des déchets ménagers : une approche territoriale »

Fanny Verrax, docteur en philosophie (ENS de Lyon – EVS) : « Les D3E, entre ressource et ordure »

Jérémie Cavé, docteur en aménagement urbain (ENPC – LATTS) : « La récupération informelle des matériaux rejetés en Inde et au Brésil »

Projection d’extraits du documentaire Traplines in Vancouver de Benoît Raoulx, maître de conférence HDR en géographie (Université de Caen – ESO)

Discussion introduite par Nathalie Ortar, anthropologue (ENTPE – LET)

Contact organisation : Laëtitia Mongeard, doctorante en géographie (Université Lyon 2 – EVS)

laetitia.mongeard@univ-lyon2.fr

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *