Deux ans IMUalpha  » Représenter l’expérience urbaine » 26 juin 2015

IMUalpha, la coopérative de jeunes chercheurs du Labex Intelligences des Mondes Urbains, fêtera ses deux ans d’existence et vous convie à un événement qui aura lieu le 26 juin prochain, et qui aura pour thématique« Représenter l’expérience urbaine ».

1754106-0

Représenter l’expérience urbaine

Ne plus penser les mondes urbains seulement en termes de fonction et d’efficacité, mais également y intégrer les interactions sensibles qu’ils suscitent constitue un chantier stimulant pour la recherche récente.

Si les pratiques artistiques disposent de moyens pour représenter l’expérience de l’urbain dans toute sa subjectivité, l’utilisation de ces représentations dans un cadre opérationnel ne va pas de soi. De la même façon, on peut se demander comment représenter ces interactions sensibles d’un point de vue scientifique.

Aujourd’hui, différents chercheurs tentent d’introduire dans la représentation intellectuelle de l’urbain des éléments issus de la caractérisation de cette expérience, et d’influer potentiellement sur les interventions techniques et administratives de la production des mondes urbains. Le passage entre ces différents espaces n’a rien d’évident : à la difficulté de trouver de bons moyens pour représenter l’expérience sensible des mondes urbains, s’ajoute celle de traduire ces comptes-rendus dans des formes acceptables par le monde académique et le monde des praticiens.

C’est à cette triple relation que nous voudrions nous intéresser dans le cadre de cet événement IMUalpha : Comment représente-t-on le sensible ? Comment rendre compte de l’expérience urbaine ? Au-delà de la prise en compte individuelle, d’alimentation de son imaginaire et de sa sensibilité, quelles sont les formes que peuvent prendre ces représentations ? Enfin, comment les adapter aux contraintes des praticiens ?

Notre objectif sera donc de faire dialoguer ces différents publics intéressés par la question.  Sera proposé, le matin, un protocole sensible qui permettra de se confronter pratiquement à la restitution des expériences occasionnées. Puis il s’agira, l’après-midi, de discuter de la mobilisation de ces représentations aussi bien dans le contexte académique que dans une visée opérationnelle.

Programme

9-12 h : Atelier pratique, promenade dans le quartier de la Confluence, avec Frédéric Barbe (Géographe), pique-nique sur place

Inscription gratuite mais obligatoire : nombre de participants limité

Inscription en ligne, en suivant le lien : https://docs.google.com/forms/d/1UwK6l15TNN42qyl2EH5i8fQB7gNg-VmAICakyUjzJ0U/viewform

14 – 18 h : Interventions/discussions autour de la thématique de la représentation du sensible de l’expérience urbaine

Intervenants :

  • Pascale Simard (Agence d’Urbanisme de Lyon),
  • Sebastien Fabiani et Methab Sheick (Na Architecture  Grenoble)
  • Anthony Pecqueux (Cresson – Grenoble)

Amphi C – ENS de Lyon – Site Monod – 46 allée d’Italie – Lyon

Infos pratiques sur l’accès : http://www.ens-lyon.eu/informations-pratiques/acces-a-l-ens-de-lyon–81546.kjsp

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *